Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 05:33

One shot - non disponible en France ( Import US ) 
Editions : ALC Publishing
Disponible sur Animamea Shop

img522/2733/worksew8.jpg


Eriko Tadeno propose dans ce recueil 100% Yuri quatre historiettes autour de l'amour lesbien :
 
Emi, qui vit une relation épanouie avec Taka, doit faire face à la pression familiale lors du mariage de sa soeur. Comment peut elle leur expliquer qu'elle ne souhaite pas se marier et partage sa vie avec une femme ? 

Suzu rêve parfois de son adolescence, passée dans un lycée de jeunes filles. Ces rêves la perturbent depuis qu'elle a retrouvé Misato, une fille de son ancien lycée, au sein du club de theâtre de l'université. Pour ne rien faciliter , la pièce de theâtre sur laquelle elles travaillent tourne autour d'une histoire d'amour entre femmes, ce qui rend Suzu très mal à l'aise...

Mizuko est une working girl quadragénaire. Elle rencontre une jeune employée, Yuka, qui se heurte de plein fouet au sexisme de sa hierarchie. Mizuko décide de venir en aide à Yuka, dont le caractère direct lui fait penser à son ex petite amie. Mais bientôt, les rumeurs commencent à fuser dans les couloirs concernant la nature de cette aide...

( La quatrième histoire est en fait la suite de la troisième ) 

Avis sur le recueil

Le recueil tourne autour d'histoires courtes et finalement assez simples présentant des histoires d'amour entre femmes adultes. Le ton reste globalement léger et sans prétention : c'est du Yuri pour les fans de Yuri. 
Ni totalement dans la romance fleur bleue, ni dans le pornographique ( même si l'érotisme est bien présent ici ).

Pour être tout à fait honnête : on sait tres rapidement comment les histoires vont se dérouler, un peu à la manière des romans Harlequins , mais on joue le jeu puisqu'après tout , c'est un peu l'interêt.
Quant au dessin, il est encore un peu malabile, mais n'est pas déplaisant pour autant.
S'il fallait établir une comparaison, Ebine Yamaji est plusieurs crans au dessus en terme de qualité ( que ce soit au niveau de l'histoire, du travail des personnages, du dessin, de la sensibilité de l'oeuvre etc. ), mais c'est comme lorsqu'on va au cinéma, il y a des moments où on a juste envie de voir un film superficiel et léger, sans chercher l'oeuvre du siècle. 

Le but ici : se vider la tête avec un brin de romance , une touche d'érotisme , et des histoires qui finissent bien

Interessant , parce que rare. Des histoires de femmes adultes, avec une sexualité adulte...et surtout, destinées à un public de femmes.

Note globale : 7.5 / 10

Partager cet article

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Shoujo Ai - Yuri
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Pages

Liens