Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 00:00



- Shôjo : ce terme désigne une catégorie de mangas destinée à une jeune public féminin ( à partir de douze ans environ ) , le plus souvent écrits par des femmes. Des oeuvres telles que Sailor Moon ou Candy ont connu un succès international. Osamu Tezuka inventa le genre avec Princesse Saphir, et Riyoko Ikeda avec la Rose de Versailles (Lady Oscar)

- Shônen : Ce terme désigne une catégorie de mangas destinée à un jeune public masculin ( à partir de 12 ans environ ). Parmi les plus grands succès du shônen, citons Dragon Ball, One Piece ou Naruto.

- Bishônen Ai (shônen ai) : connu aussi sous le nom de "Boy's Love", le bishonen ai désigne les oeuvres dites homosexuelles déstinées au public adolescent féminin. Ce genre traite de relations amoureuses entre hommes. Les personnages au comportement ambigue semblent s'aimer et se désirer, la représentation des sentiments occupant une place centrale. Ainsi, bien qu'on y trouve des scènes de sexe explicites, le bishônen ai n'appartient pas au genre pornographique.

- Yaoi : Le terme désigne les oeuvres traitant de relations homosexuelles masculines. Souvent assez portées sur les relations sexuelles unissant les personnages principaux, les intrigues peuvent relever du genre policier, fantastique, historique...En France, peu de Yaoi sont disponibles, mais le genre commence à faire des émules. Le fait le plus étonant concernant le Yaoi, ces que les auteurs sont quasiment toutes des femmes...de même que le lectorat.

- Yuri/shoujo-ai : Il s'agit d'une catégorie de mangas à destination des femmes, traitant d'amour lesbiennes. Souvent portées sur les sentiments plus que sur les relations sexuelles, ces mangas demeurent assez rare en France pour le moment. Parmi les rares titres disponibles, citons Love my Life de Ebine Yamaji (nominée à Angoulême en 2005). Le terme shoujo ai aurait été inventé par les fans occidentaux de façons à distinguer les histoires romantiques des histoires sexuelles, le terme Yuri est cependant accolé à toutes les histoires lesbiennes ( de même que le terme yaoi pour les hommes)

- Josei : Histoire pour public adulte (plutôt féminin)

- Seinen : Histoire pour public adulte (plutôt masculin)

- Ecchi : Histoires pornographiques

- Hentaï : signifie "étrange"ou "pervers" en japonais, histoires pornographiques mettant en scène des situations sortant de l'ordinaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Le lexique
commenter cet article

commentaires

Ameline 27/02/2009 21:38

Je n'aurai qu'une chose a dire
VIVE LES SHOUJO AI ET LES YURI
meme si j'aime aussi les shonen comme bleach,naruto et one piece

Saba 30/08/2007 14:30

Il me semble plutôt que le ecchi c'est  "érotique" non pornographique. Dans le genre ecchi, on trouvera plus des images de petites culottes, des positions douteuses entre persos (suite à une gaffe, en général, par exemple un personnage se croute sur un autre, que ça soit fait exprès ou non). Mais on aura jamais une image explicite, de plus les tétons/le sexe sont souvent cachés. Le Hentai en revanche, c'est beaucoup plus explicite voir pornographique, dans les dessins comme dans les paroles.Je sais que cet article date, mais tant pis.

Minipoussin 30/08/2007 15:04

En fait, le ecchi comme le hentaï peuvent être pornographiques ou érotiques. La différence se situe plutôt entre ce qui sera considéré comme "pervers" ou "hors norme". Quand tu as une situation "basique" représentant un homme et une femme, ou une femme dénudée...ce sera ecchi que l'ensemble soit suggéré ou montré....si tu rajoutes un fouet et des chaînes aux mêmes images, on passe dans le "hentaï"Mini

Articles Récents

Pages

Liens