Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 00:00

Titre original : Suzumiya Haruhi no yûtsu ( 2006 )

14 épisodes - série non licenciée en France

img156/2442/bscap0024mf7.jpg

L'histoire :

Le jour de la rentrée, Kyon, un garçon tout ce qu'il y a de plus banal, fait la rencontre d'une fille excentrique, Haruhi Suzumiya. Au moment de se présenter à l'ensemble de la classe, Haruhi déclare avec aplomb qu'elle n'est interessée que par les aliens, les voyageurs dans le temps, les esprits, et tout être hors du commun...Au fil des jours, ses camarades de classe prennent conscience des capacités hors du commun de Haruhi, qui excelle dans tous les domaines mais ne s'intègre nulle part, de par son excentricité. Kyon, intrigué par Haruhi, finit par établir un semblant de contact avec elle...Sans y prendre garde, face à l'abbattement d'Haruhi qui ne parvient pas à rencontrer les êtres exceptionnels qui rendraient sa vie plus intéressante, il lui conseille de faire elle même en sorte de les attirer à elle. Haruhi, qui a de la ressource, décide alors de créer son propre club et d'y enrôler d'office Kyon...un club qui aurait pour vocation d'enquêter sur les phénomènes paranormaux : la SOS Brigade.

img101/9979/bscap0014jv8.jpg

img156/2889/bscap0017wh9.jpg

Une série originale

La Mélancolie de Haruhi Suzumiya est loin d'être une série banale. On commence à la visionner en se demandant ce qui peut bien nous attendre et on est toujours mené là où on ne s'y attend pas.

Le ton déjanté est donné dès le premier épisode qui est en fait un film a très petit budget terriblement mauvais tourné par la SOS Brigade ( sous entendu : Haruhi Suzumiya ) racontant les aventures d'une lolita venue du futur pour protéger le monde. L'épisode suivant est plus beaucoup plus conventionnel bien que cela ne dure pas.

En effet, le rythme chronologique de l'histoire est regulièrement cassé, les épisodes ne se suivant pas forcément dans le temps. De plus, le spectateur n'a pas l'occasion de s'enfoncer dans une histoire "statique" puisque l'on peut avoir l'impression de voir plusieurs séries en une seule tant les ambiances et les situations peuvent varier au sein de cette même série. On peut parfois avoir une sensation de destabilisation mais on se laisse vite prendre au jeu.

La force des personnages

Kyon, le garçon "banal" est justement original parce qu'il est réellement banal. En général, le personnage central, celui par le regard duquel on suit l'histoire a toujours quelque chose d'un peu ridicule (pour les garçons) ou niais (pour les filles). Kyon n'est ni très beau, ni très intelligent, ni moche, ni bête, ni excentrique, il n'est pas particulièrement gentil ni méchant...il n'a aucun signe particulier. Et c'est justement cela qui le rend "original" : non seulement par le lien étrange qui le lie à Haruhi qui n'aime que ce qui sort de l'ordinaire, mais également parce que le monde dans lequel Kyon évolue se trouve être finalement empli de personnages qui eux, n'ont rien d'ordinaire.

Haruhi est totalement détonnante : c'est une véritable pile electrique toujours en mouvement. Elle n'est pas particulièrement sympathique ni attachante, n'hésite pas à utiliser les pires moyens pour arriver à ses fins et martyrise régulièrement Mikuru, la gentille lolita de service, que l'on finit par prendre plaisir à voir maltraitée tant ses réactions sont "attendues". Elle est , de plus, terriblement autoritaire voire dictatoriale et mène la SOS Brigade par la baguette. Ce n'est pourtant pas, là non plus, un personnage sans nuances. L'objectif principal d'Haruhi est de fuir l'ennui...et pour cela, elle est prête à tout.

img332/2358/bscap0027bu6.jpg

img101/1294/bscap0019uf4.jpg

Autour de ces deux personnages gravitent les autres membres de la Brigade : Mikuru, la gentille lolita, Yuki, la personnalité étrange et monoexpressive, et Itsuki, le charmant garçon toujours partant.

img150/2715/bscap0025vr4.jpg

Kyon apprendra assez vite que ces personnes qui restent à la Brigade malgré les comportements terriblement agressifs et dictatoriaux d'Haruhi ne sont pas des êtres humains normaux. Il se trouve qu'Haruhi est entourée sans le savoir, de tous les phénomènes paranormaux qu'elle rêve de rencontrer...et la raison de cette situation se trouverait justement être : Haruhi Suzumiya elle même.

Attention OVNI

Il est difficile de présenter une telle histoire sans en délivrer trop les clés...La Mélancolie de Haruhi Suzumiya est tout simplement le fruit d'une condensation de séries et genres multiples, qui en utilise les clichés mais avec une telle ingeniosité et subtilité qu'on en est supris du début à la fin.

Ca n'est pas non plus le chef d'oeuvre du siècle mais elle a le mérite de l'originalité et ces détournements répetés d'ambiances permettent au spectateur lui même...de lutter contre la mélancolie et l'ennui.

A voir

Note globale : 7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Titres et séries autres
commenter cet article

commentaires

Nevran [Samuel] 28/12/2008 20:49

A mon goût, Kyon est un personnage masculin très interessant et particulièrement réussis, il est un homme certes banale mais a une grande dose de cynisme face a l'exhubérante Hahuri et ses autres amies. L'animé en lui même est très plaisant a voir, original, frais et avec de très beaux personnages [Je dosi avouer que j'adore la jeune fille au cheveux vert, particulièrement mignonne]

Articles Récents

Pages

Liens