Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 18:46

Nom : Méchante perverse

Prénom : Kaname ( Strawberry Panic ), Miya ( Kyoshiro Sora ) , Tomoe ( Mai Otome ), Sister Jill ( Cutey Honey ), Suigintou ( Rozen Maiden)

Mouahahahaha

On la reconnaît souvent à son rire suraigue : la méchante est vile, elle est perverse, et elle ne recule devant rien pour arriver à ses fins. Son éclat de rire maléfique oscille souvent entre le hahahahaha sonore et le hihihihihi mesquin en passant par le hinhinhin.

La méchante perverse est souvent court vêtue et sexuellement active...elle est l'opposée totale de l'heroïne pure, innocente et discrete, qu'elle prendra un malin plaisir à torturer, déshabiller, voire plus si affinités....

img481/1979/200603150012281ja.jpg

Mais pourquoi est elle si méchante ?

img278/3638/rozen129tk.jpg

Parce quuueeeeeeeeeeeeeeuhhhhhhh !

La méchante perverse a souvent une brisure, une fêlure, une souffrance profonde qui la pousse à être méchante ( si si .... c'est quasi systématique ). Elle est soit secrètement amoureuse de sa victime, soit la perçoit comme une rivale. Lui voilà un point commun avec la brune tenebreuse...cependant,  bien que sa perversité n'a généralement d'égal que son ingeniosité lorsqu'il s'agit de mettre à mal ses victimes, sa tactique amoureuse frôle toujours la profonde crétinerie. Etre méchante, pour elle, c'est un bon moyen de capter l'attention de l'être aimé. 

img401/3348/bscap0002hv9.jpg

Contre toute attente, martyriser l'élue de son coeur ou ceux qu'elle aime ne fonctionne jamais. Pire, on la méprise et cherche à lui faire perdre le peu de dignité qu'il lui reste. Incompréhensible.

Une explication récurrente : la méchante déteste faire pitié...et le sadisme est pour elle une façon d'éviter une ultime humiliation. Son seul recours est de faire preuve d'une grande force et d'intelligence pour mettre en avant sa "superiorité".

Manque de bol : dans les animés, la cruchotte est toujours la plus attractive au regard du bellâtre, du cruchot ou de la brune tenebreuse.

N'est pas méchante perverse qui veut

Etre la méchante perverse, c'est tout un art. Beaucoup s'y essaient mais peu y parviennent. Ainsi, la moindre once de gentillesse ou de manque de maturité pourra faire échouer une fausse méchante postulant à ce titre.

Nao (Mai Hime) qui saucissonne ses victimes mais ne les tue jamais, échappe à ce statut pour signe de faiblesse, alors que Tomoe ( Mai Otome) est une pure psychopathe qui ment, intrigue, piège et pète les plombs, en méchante perverse de premier ordre.

img412/8619/bscap00070sn.jpg

img160/6738/strawberrypanic792qw.jpg

Kaname ( Strawberry Panic ) aurait pu perdre son statut pour signe de beaux sentiments sur la fin, mais ses tentatives de viols ratés et ses intrigances lui permettent bien d'obtenir le titre d'orangina rouge de la série.

Féministement incorrect

Le problème de tout cela...c'est qu'en additionnant les élements composants "la méchante", on se rend bien compte de clichés véhiculés pour plaire au public ( masculin ) : l'heroïne se doit d'être belle, discrete, pure, innocente, et incapable de se débrouiller seule pour être acceptable.

Le personnage de la méchante regroupe des élements qui sont sensés "ne pas plaire" ou incarner le "mal" : elle est  souvent sexuellement active et attractive, sait jouer de sa seduction, se débrouille seule et montre une grande force de caractère. Elle refuse son statut de victime et, quitte à choisir, lui préfère celui de bourreau. Elle agit et ne refuse de subir.

Tous ses élements compilés en font une femme libre et moderne pouvant rivaliser avec les hommes : voilà pourquoi elle sera représentée comme "méchante" dans certains animés. Ce sont heureusement aussi ces élements qui peuvent la rendre particulièrement populaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Lise 30/04/2008 15:21

"Censées ne pas plaire ou incarner le mal"

Kuga 01/11/2007 20:47

au passage pour ce qui est du sexe dans les animesla mechante sexuelement active -vs- la gentille pure et innocentece cliché est genralement vehiculé par ... des hommessi la fille pure et innocante fait autant fantasmer c'est qu'elle rique pas, elle, de sortir a monsieur un truk du genre "c est tout???" ou "t'es  pas un bon coup" ... c est quand meme la premiere engoise d'un mec ... ~vais je etre a la hauteur...? o_O~

Kuga 01/11/2007 20:36

"torturer, déshabiller, voire plus si affinités....""orangina rouge de la série"*expression a garder et a replacer dans un diner ^^*arg ca y est une nouvelle addiction : ce site =)cet article a été l'illumination pour moije viens enfin de comprendre pourquoi je suis toujours facinée par la mechante plutot que l'heroine (qui elle me facine par l'abysse intellectuelle qu'elle represente)merci a tes fines analyses ^^

Aerthaw 07/08/2007 11:20

Si la méchante est si mauvaise et si sexuellement active,et la cruchotte si pure,gentille et inexpérimentée,c'est pas une façon de dire que le sexe rend BAD??(sinon bravo^^)

Minipoussin 07/08/2007 15:40

Ce n'est pas tout à fait ça. En fait, je pense que c'est plutôt en relation avec une certaine idée de la fille "bien" et de la fille "pas bien". Je pense que d'une certaine façon...il y aurait une forme de fantasme autour de la fille "pure, naive et inexperimentée" qui rendrait à l'homme une position de "protecteur, initiateur, dominant" . Lorsqu'on parle de "blanches colombes" , on retourne dans les clichés type "un homme c'est ça" / "une femme c'est ça".Dans ce type de cliché, la sexualité est toujours dévolue à l'homme tandis que les femmes seraient plus "sentimentales".La femme "perverse, dominatrice et sexuellement active" correspond à un autre fantasme. Si j'ose dire, les deux types de femmes idéales seraient "l'épouse et la putain".L'une représente le chemin du romantisme et de la bienséance et l'autre, la tentation de se rendre "du côté obscur de la force" XXDOn a aussi souvent une mise en garde vis à vis de la sexualité auprès des (jeunes )hommes dans d'autres séries, sous forme imagée. L'exemple qui me vient à l'idée ici serait "Claymore" ou la transformation en démon est associée chez les hommes à une pulsion sexuelle irrépressible. Là, c'est une forme de sexisme inversé, considérant que les femmes seraient plus à même de "resister" que les hommes de façon naturelle. Le message est ici qu'il faut se contrôler pour rester dans le "droit chemin".Alors dans le fond, je ne pense pas que le sexe soit considéré comme "mauvais" en lui même ...il est d'ailleurs extrêmement présent dans les séries japonaises. Cependant, comme pour l'homosexualité, il ne doit jamais remettre en cause l'ordre établi pour être représenté positivement. Mini

Junko 19/05/2007 01:12

niark, c'est bien vrai !tu oublies la fille à lunettes qui découvrent la sexualité -_- (cf code geass)

Articles Récents

Pages

Liens