Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 00:00

26 épisodes - série non licenciée en France

img307/8309/chortempestnu0.jpg

L'Histoire

Dans un monde où tous les êtres naissent filles, l'acquisition du Simoun est devenu une nécessité pour les civilisations n'en bénéficiant pas. Le Simoun est en effet le seul "engin volant" pouvant dépasser les nuages en ne polluant pas. Cependant, le simoun est considéré par le pays le possédant comme un don divin et seules les sybillas, de jeunes prêtresses n'ayant pas encore choisi leur genre, peuvent les piloter...réalisant des figures en guise de prières.

A cause de ce monopole, le pays subit les attaques de plus en plus violentes des pays voisins. Le Simoun, à la fois objet de prière et arme de guerre, a, jusqu'à présent, toujours guarantit la victoire à son possesseur. Cependant, les sybillas vivent mal cette situation hybride, partagée entre leur rôle divin et leur nouvelle fonction "militaire"...

Avis :

Si Simoun peut sembler être un animé froid au shoujo ai superficiel au début de la série, on se rend compte au fil du temps qu'il bénéficie d'un scénario bien plus complexe et fouillé qu'il n'y paraissait.

La série aborde de nombreuses questions sous une forme poêtique et imagée qui échappe au spectateur qui regardera au premier degrès avec un esprit distrait. Les différents thèmes abordés frapperont davantage telle ou telle personne selon sa sensibilité. Pour ma part , je retiendrais le thème du choix, omniprésent du début à la fin de l'animé. On pourra également y voir une expression plus simple du passage de l'adolescence à l'âge adulte, ou encore la représentation des différentes formes d'amour au travers des paires présentées.

Il peut être donc un peu difficile de suivre l'intrigue et de se souvenir du nom des personnages (nombreux) durant les premiers épisodes mais cela vaut la peine de s'accrocher pour voir l'histoire s'emballer et les personnages prendre toute leur substance durant la seconde moitié de la série.

De nombreux personnages

img75/3950/156dv2.jpg

La série s'axe autour d'une équipe de sybillas , la Chor Tempest menée par la sybilla Regina Neviril.

img75/295/37yb4.jpg

Chaque Simoun est piloté par une paire. Au début de l'histoire, Neviril est liée avec Armuria, qui s'avère être pour elle bien plus qu'une co pilote. Or, ces deux jeunes filles diffèrent par leur conception des choses : si Neviril se voit essentiellement comme une prêtresse, Armuria se perçoit davantage comme une combattante. Les hésitations de Neviril n'auront pas l'occasion de durer longtemps puisqu'Armuria disparaîtra lors d'un combat qui sera des plus traumatisants pour la sybilla regina.

img307/6359/450ss3.png

De son côté, Paraietta, fidèle compagne de Neviril depuis son enfance, ne cache pas ses sentiments à son égard...et retarde sans cesse son passage au Spring ( une source dans laquelle les jeunes filles décident du choix définitif de leur genre à l'âge adulte ) afin de rester à ses côtés.

De nouvelles sybillas font leur apparition : Aaeru, pilote de génie mais combattante avant tout, qui veut absolument former une paire avec Neviril afin de composer l'équipe la plus forte...et la très jeune Limone, surdouée confrontée à la fois au combat et à la difficulté d'être "à part" au sein de l'équipe.

img307/3774/497js8.jpg

Au milieu de tout cela : Floe, Rodoreamon, Morinas, Alti et sa soeur Kaimu, cherchent chacune leur voie et la réponse à leurs questions.

 Interviendrons plus tard : Yun, qui a perdu ses anciennes coéquipières au combat, Mamiina , fille des serviteurs de la famille de Rodoreamon, en mal de reconnaissance, et Dominura, la plus experimentée, qui aura pour charge de diriger la Chor Tempest et se prendra d'affection pour Limone, la benjamine.

Si le nombre de personnages peut être perturbant au départ, chaque spectateur aura sa propre "paire" favorite ou un personnage qui le touchera plus que les autres.

Le Shoujo ai

img200/6000/simounep2048er.gif

"L'astuce" du baiser permettant de faire s'envoler le simoun pouvait au départ induire le spectateur en erreur, faisant passer Simoun pour une série "gadget" ou toutes les occasions seraient bonnes pour présenter des scènes lesbiennes jolies graphiquement mais sans réel interêt émotionnel.

En réalité, le fait que tous les personnages soient de sexe féminin à la naissance abolit la question des genres, du moins à l'adolescence. On pourra reprocher à Simoun de ne pas aller plus loin sur cette question puisque l'âge adulte "remet les choses à leur (mauvaise) place" quant à la situation de l'homme ou de la femme. Cependant, les personnages principaux étant tous adolescent, on nage donc bien ici en plein shoujo ai.

Si toutes les paires ne sont pas des couples, le fait de piloter un simoun avec quelqu'un reste un lien fort parfois difficile à définir au départ ( mention spéciale à la paire Dominura/Limone que j'ai trouvé la plus touchante ). L'accent est en outre largement porté sur les sentiments entre les différentes sybillas.

img307/1898/1151418714667sx6.gif

Simoun se révele ainsi une nouvelle série ouvertement et quasi exclusivement shoujo ai.

Conclusion :

Difficile de faire une fiche sur la série qui ne trahirait pas l'intrigue...j'ai donc décidé de laisser de nombreux sujets en suspend pour ne pas gâcher le plaisir que vous pourrier avoir à la visionner.

Simoun, série complexe et poêtique, permettra de passer un agréable et passionnant moment à ceux et celles qui cherchent "plus" que simplement du shoujo ai...elle a son propre univers, sa propre histoire, sa propre mythologie, et gagnerait à se développer encore davantage, bien que je doute qu'une nouvelle saison apparaisse un jour.

Pour son scénario, son graphisme, sa musique, ses émotions...je conseille vivement la série

Note Globale : 8/10

Votre avis sur le forum animamea

img117/1464/simoungroup8vp.jpg

Fiches épisodes :

Episodes 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 à 11 - 12 - 13 - 14 -15  et 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Shoujo Ai - Yuri
commenter cet article

commentaires

Nevran [Samuel] 28/12/2008 17:37

Simoun est critiquable pour ses longuers et parce qu'on peut avoir du mal a comprendre mais j'ai trouvé qu'il avait une vraie beauté, l'évolution dans les sentiments est grandiose, et j'adore le couple limone/Dominura, inatendu, magnifique, touchant.Mais la fin est très melancolique, et je comprend le commentaire en Anglais demandant une happy end, on veut des couples ensemble qui vivent heureux nyu T_T

Francesca 18/01/2007 19:23

Sorry, but I really don't agree! why are we(lesbiennes) ALWAYS represented as wierd or even crazy? we are not so nasty, we're just women in love (with other women, of course)
And also, why does every anime has to tell a story abt the distruction of the earth???
I'll never understand...I want a happy ending!!! is it too much??

Minipoussin 18/01/2007 23:54

There's some animes with an happy ending ( Simoun, Strawberry Panic ... )

mik 17/01/2007 23:13

Je connaissais pas celui là, mais ce genre de manga, c'est le top !

Francesca 17/01/2007 14:56

Kannazuki no miko makes me wanna cry! Why does it have to be so sad???
Francesca

Francesca 16/01/2007 17:01

Oh, wow...if I can see them on you tube there's no preoblem, thanks!
I was thinking...don't you think that "I, My, Me! Strawberry eggs!" is a little shoujo ai? I've just seen the first episode, and I think it will develop in that direction...
Francesca

Minipoussin 16/01/2007 20:30

I didn't see this serie so i couldn't tell

Articles Récents

Pages

Liens