Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 17:33

Un groupe composé d'un homme étrange nommé Bruce, d'une Maid et de deux otomes vient en aide à Sifr, une jeune fille kidnappée dans un train par des hommes en noir. Le lendemain, Sifr apprend que Bruce n'est autre que son oncle, qu'elle venait justement retrouver. La Maid, chargée de veiller sur Sifr, se nomme Rena, et les otomes venues en renfort,  Rachel et Elliot.

img143/7726/bscap0010ja5.jpg
img86/2086/bscap0013lz6.jpg


Bien que Sifr ait échoué au concours d'entrée de Garderobe, elle semble disposer d'un pouvoir mystérieux qui la rend terriblement convoitée et justifie sa protection permanente. Elle ne tarde pas à découvrir que Rena est également une otome, bien qu'elle semble ne pas assumer cette part d'elle même, pour d'inconnues raisons.


Tandis que Smith prépare une contre-attaque de Schwarz dans le but de récuperer Sifr, à Garderobe, la directrice confie à Elliot ( l'un des piliers) d'éliminer l'adolescente au cas où celle ci viendrait à tomber entre les mains de l'ennemi.  Elliot envisage tres difficilement cette mission, puisqu'elle est amoureuse de Rena depuis l'école, et que Rena est celle qui protège Sifr.

L'attaque ne se fait pas attendre et Sifr tombe rapidement entre les mains de Schwarz. Rena se trouve contrainte de se materialiser en otome pour la défendre, sous les ordres de Bruce, que l'on découvre être le souverain de Windbloom

img143/2881/bscap0022jk7.jpg



Rena semble posséder un pouvoir destructif particulièrement puissant et renverse tout sur son passage, cependant, son gem ne parvient pas à supporter sur le long terme une trop grande dépense d'energie. 

img86/7738/bscap0023is7.jpg


La situation se complique lorsque Smith lance une otome dans la bataille. Rena, submergée, ne peut empêcher l'ennemi d'emporter sa protégée. Elliot se résout alors à obéir aux ordres de Garderobe, mais ne fait qu'empirer la situation : Rena est blessée en sauvant Sifr, laissant l'opportunité à Smith d'enlever la jeune fille tandis qu'elle porte un coup final à l'otome ennemie. 

Cette dernière attaque a egalement pour conséquence de détruire définitivement le gem de windbloom, incapable de supporter les surcharges d'energie de Rena.

Avis sur ce premier épisode : 

Tres agréablement surprise. Après Mai Otome Zwei, j'étais d'emblé plus que méfiante quant au soin que Sunrise semblait porter à l'univers "Hime/Otome" ... et pourtant, j'ai de suite été emportée dans l'action "Sifr" et séduite par ses nouveaux personnages.

J'attendais une Rena semblable à Arika, et je me retrouve face à un personnage finalement assez séduisant, mature, et plutôt sérieux ( sans être sombre ). Sifr est l'archétype de "la jeune fille fraîche" mais sans le gêne "cruchotte" ou "hyper MOE" que l'on aurait pu attendre de la part de Sunrise. Autour des deux heroïnes : une brochette de personnages originaux et sympathiques ( je trouve que la directrice de Garderobe sent bon le charisme, dommage qu'on ne l'ait qu'entrevue dans ce premier épisode ) 

img209/6791/bscap0018wp6.jpg

img143/2149/bscap0014iv9.jpg


Bien sûr, il y a le lot de fan service habituel, avec des poitrines opulentes et rebondissantes, une scène de baignoire, une bonne pointe de shoujo ai , et des clins d'oeil aux séries précedentes. Je retiens une scène particulièrement drôle où Elliot se jette sur Rena tandis que les autres personnages commentent les attirances homosexuelles des otomes.

En bref : vivement la suite !

Repost 0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 22:03
Première saison de 12 épisodes
Seconde saison en cours 
Non licenciée en France


Genre : Delirium Tremens

img178/9466/12471dg0.jpg



L'Histoire

Un professeur depressif obsedé par le suicide a en charge une classe de cas sociaux et tente de leurs transmettre sa vision ( noire ) de la vie.

Avis sur l'Animé : 

img178/2756/bscap0002tw5.jpg


Allergique aux gros délires et à l'humour noir s'abstenir.
Sayonara Zetsubou Sensei ( "Au revoir, professeur desespoir" ) est un objet animé non identifiable, un anti "Azumanga Daioh" où derrière la plus kawaï des lycéennes peut se cacher une serial killeuse. Les épisodes de la première saison s'axent soit sur la personnalité trouble d'un des lycéens, soit sur un problème de société "desesperant" le professeur.

img147/3967/bscap0007wd7.jpg


Les étudiants ( principalement des filles ) du sensei ont tous un défaut poussé à l'extrême : une fille si optimiste qu'elle devient aveugle à la réalité , une phobique scolaire qui ne finit par quitter sa chambre que pour ne plus pouvoir quitter l'école, une névrosée de la perfection, une accro aux mails, une étrangère à la double personnalité, une réfugiée etc. 

Dans cet univers, le professeur s'adapte finalement sans problème puisque sa vision négative de la vie lui permet de tout accepter sans vraiment chercher à changer les choses. Les ultimes solutions à tous les problèmes : le suicide ou la fuite

L'ambiance tordue de la série est particulièrement bien soutenue par une bande sonore inspirant  l'étrange ou parodiant les "intenses séquences d'émotion". Violons et fleurs de cerisiers à outrance pietinent avec delectation les instants de bons sentiments et d'espoir qui tenteraient de rendre la vie un peu moins glauque.

img147/4905/bscap0009lp5.jpg


Un desespoir drôlissime 

Le professeur n'a pas toujours tort , le monde dans lequel il vit n'a rien de joyeux : les loosers restent loosers, les jolie filles sont cinglées, l'amour est tordu, la société est malade.

Le constat serait terriblement deprimant s'il était traité au premier degrès , mais les différents ressorts comiques employés en font une réelle partie de plaisir : exagération, comique de repetition, addition des situations grotesques, réferences, sens du détail...ça ferait presque mal aux yeux au passage ( épileptiques s'abstenir ) 

Il est dommage que je ne pratique pas le japonais car je pense que cela m'ampute au moins de la moitié des gags de la série.

En bref : un vrai bon moment à passer avec un animé réellement original. Reste à voir si la seconde saison saura conserver la fraîcheur de la première.

Note globale : 7/10




Repost 0
Published by Minipoussin - dans Titres et séries autres
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 21:04

Ayant reçu un commentaire assez long à propos de la fiche série "Claymore" , j'ai décidé de passer par le journal pour répondre


commentaire :

analyse du fond peu objective à mon goût. Vouloir trouver du shoujo ai dans Claymore revele plus du penchant sexuel de l'auteur qu'autre chose. Tout comme voir en Raki un personnage obsolete.

Les liens entre claymores sont des liens fraternels, le fait d'appartenir à un même groupe, de s'aider quand les moments sont difficiles, de tout partager, cela s'appelle de l'amitié purement et simplement. Les esprits un peu simpliste ou en proie à leurs penchants verront là plus que de l'amitié, mais peut etre que l'amitié pure et dure devient à mythe à notre epoque et est forcement percue comme sexuelle, ce qui n'est pas etonnant avec toute les saletés dont ce nourissent les jeunes d'aujourd'hui, les media en regorge, à quand la femme nue pour nous vendre un pot de yaourt ? je vous le demande...

Concernant Raki et sa soit disante nullité. Raki est un personnage principal, c'est aussi le facteur declencheur du second destin de claire, c'est aussi lui qui lui donnera la force d'aller plus loin que n'importe quelle autre claymore, celui qui lui donnera l'envie de vivre, celui qui lui fera savourer la part d'humanité en elle. Sans Raki claire aurait simplement foncé dans le tas, aveuglée par la vengence et aurait disparut tres vite de la serie.

Raki représente les bon cotés humains, la compassion, la fidelité, les sentiments.

Claire elle la dureté millitaire, l'endoctrinement même.

Les rôles sont tout simplement inversés, en fonction des stereotypes actuels, l'homme ici n'est que sentiments et pureté, la femme force et severité. les roles au fil des épisodes s'inverses tout simplement.

Il ne faut pas avoir beaucoup cherché à comprendre Claymore pour nous sortir d'aussi grosses abérations. C'est encore pour ma part un résumé bien lamentable d'amateurs ne comprenant que la moitié de ce qu'ils voient. Tournez donc sept fois votre langue avant de prononcer de telles idioties.
 
 
Ovan


Donc pragmatiquement, je dois comprendre "je ne suis pas d'accord avec vous" ( oui je sais je suis lente ) 

Je ne peux que m'interroger sur le fait que quatre lignes destinées aux fans de shoujo ai et indiquant "qu'il y a matière à interpretation", pour qui veut , puissent être aussi gênantes. 
N'est il pas simpliste de ne penser le lien "d'amour" que de façon préétablie : amour, amitié , famille ? Il y a dans cette série de nombreux personnages qui tissent chacun des rapports particuliers avec d'autres, rapports de différentes intensités et de différentes natures.  On peut mettre sur chaque sentiment le terme que l'on veut puisque, dans le fond, le vocabulaire manquera toujours pour qualifier des émotions humaines.

Contrairement à beaucoup , je n'ai jamais prétendu proposer un regard objectif , la façon dont j'interprete le contenu d'une oeuvre découle totalement de ma propre culture, de mon histoire, de mes expériences, de qui je suis. La "critique objective" est une chose qui pour moi n'existe pas

Il s'agit d'un blog dont le sujet principal est le shoujo ai / Yuri bien que je parle aussi de toutes les séries que je regarde ( et d'ailleurs Claymore n'est pas classé dans la catégorie shoujo ai  ). Si je note quelque chose, je le signale aux lecteurs du blog , qui pour une grande partie, viennent ici pour cela. En l'occurence, il  y a assez de fanarts qui traînent sur le net concernant Claymore pour indiquer que ce ressenti est partagé.
img140/2802/1185544614268vq2.jpg


Beaucoup de fans de yaoi ont vu à une époque matière à interpretation dans des séries comme "Captain Tsubasa" ou "Saint Seiya" ... aujourd'hui les fans de Yuri ont possibilité de le faire dans Claymore si ça leur chante. Il est aussi tout à fait concevable pour les autres d'interpreter les choses dans le sens qui leur convienne, ça n'est pas plus difficile que cela.

Après , j'aurais tendance à dire que si "ça"  dérange, autant passer son chemin...je ne vais pas pour ma part sur des blogs front national, pro sarkozy ou religieux parce que je sais que j'y lirais des choses qui ne me plaisent pas. 

Enfin, concernant Raki....et bien je n'aime pas ce personnage comme je n'aime pas en règle général les personnages qui chouinent. Cela ne me fait pas passer à côté de ce qu'il represente pour autant, c'est juste qu'on pourrait très bien représenter l'humanité sans chouiner toutes les cinq minutes.

Je pourrais également faire un pavé sur la représentation des genres dans Claymore, qui va beaucoup plus loin qu'une simple "inversion des rôles"  mais je reserverais peut être cela à un prochain article. 
Repost 0
Published by Minipoussin - dans Journal
commenter cet article
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 02:54
Une jolie AMV de VIIZkieLIIX "Breathe" , avec des extraits ( dans le désordre ) de Kannazuki no Miko, Mai Hime, Burst Angel, Devilman Lady, Cutie Honey etc.

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Journal
commenter cet article
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 18:29

Serie animée de 13 épisodes - non licenciée en France
Adaptée d'un manga d'histoires courtes "Blue Drop" de Akihito Yoshitomi ( Ray, Eat Man ... )

Genre : Science Fiction / Romance

img146/364/1190243176268no9.jpg


L'histoire : 

Mari a perdu la mémoire après un terrible incident qui a coûté la vie à ses parents. Elle fut recueillie par sa grand mère, qui décide, dix ans plus tard, de l'envoyer dans un pensionnat destiné aux jeunes filles de bonnes familles. Mari vit très mal cette séparation, n'ayant, de plus, jamais été scolarisée jusqu'à présent. 
Au pensionnat, elle ne tarde pas à faire connaissance avec l'étrange Hagino qui, en guise de bienvenue, tente de l'étrangler. 
Qui est donc Hagino ? Quels sont les souvenirs enfouis dans la mémoire de Mari ? Quel étrange lien unit les deux adolescentes ? 

img402/8708/bscap0003sw3.jpg


Avis sur la série

Une ambiance très douce, un chara design agréable, des personnages attachants, de beaux paysages : Blue Drop dispose de nombreux élements pouvant charmer. Les clefs de l'histoire ne sont dévoilées que petit à petit, nous laissant le temps de mieux faire connaissance avec les protagonistes de l'histoire, que ce soit du côté humain ou extraterrestre.
Si le fond reste des plus classiques, la trame est plutôt bien amenée. Je regrette cependant que l'histoire ait due être bouclée en treize épisodes. Si ce format aurait mieux convenu à d'autres séries ( Strawberry Panic ) , il desert Blue Drop qui laisse beaucoup de questions en suspend après le dernier épisode. Treize épisodes ne sont pas suffisant lorsqu'il s'agit de developper deux intrigues, tout en prenant bien le temps de mettre en avant la douceur de vivre des lycéennes ( essentiel pour donner du sens à l'histoire )

Les intrigues

Deux intrigues se croisent dans Blue Drop :  La principale est celle concernant le passé commun de Mari et Hagino / Ekaril , et la raison de la présence du Blue sur Terre, la seconde étant la romance entre ces deux mêmes personnages.

Le shoujo ai 

img394/5927/bscap0009sw7.jpg


Blue Drop est une série clairement shoujo ai. La relation entre Mari et Hagino / Ekaril est centrale et, pour une fois, ne laisse pas place au doute quant aux sentiments partagés.

En bref : une série plaisante à regarder, "charmant" est le mot

Note globale : 7/10

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Shoujo Ai - Yuri
commenter cet article
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 20:09
Comme le veut la coutume, je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne année 2008 ! ( et une bonne santé "parce que c'est important" ) 

img502/7746/illust10nq7.jpg


Et pour bien engager cette nouvelle année , deux planches dessinées par Opilms, mon illustratrice en titre

Page 1
http://pix.nofrag.com/e/b/9/0ba424b97759a3b2e138d08a54daa.html

Page 2

http://pix.nofrag.com/5/3/3/de66d29e9c4277084e744b11c5be9.html


Repost 0
Published by Minipoussin - dans Journal
commenter cet article
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 23:25

Tome 1 : Maliki Broie la vie en rose

img169/2176/malikiir5.jpg


Pour ceux qui ne la connaîtrait pas déjà, Maliki est une dessinatrice qui ravit les internautes par le biais de son webcomic ( http://www.maliki.com/ ). Chaque semaine, une nouvelle page colorée raconte avec humour et imagination le quotidien de son auteure. 

Chose attendue depuis longtemps par ceux qui suivaient les péripeties de Maliki et de ses chats : une parution sous forme d'album cartonné. C'est aujourd'hui chose faite grâce à ce premier tome "Maliki broie la vie en rose

Globalement, ce tome est une forme de "best of" des pages publiées sur le blog depuis sa création. Le tome porte très bien son titre puisque le style de Maliki est extrêmement agréable à l'oeil, tant au niveau du dessin que de la colorisation. L'ensemble est frais,drôle et léger et se consomme avec delectation , comme un paquet de fraises tagada devant une bonne série, les calories en moins.

Je ne peux que conseiller, j'adore !

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Titres et séries autres
commenter cet article
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 09:40

Liste des animés Shoujo ai / Yuri de l'année  ( par ordre de préference )

1/ Maria Sama Ga Miteru, saison 3
: gros plan sur les relations entre Yumi et Sachiko. Toujours un must du shoujo ai, qui ne cesse de gagner en qualité au fil du temps. J'adore ! 

img444/8219/bscap0010fl1.jpg



2/Simoun : une belle découverte malgré un demarrage long. Une série 100% shoujo ai , et de qualité. 

cd04.jpg



3/ Mai Otome Zwei : grosse deception même si l'univers Hime reste séduisant. Plutôt pour les fans de MOE et un public qui n'en demande pas trop, ou qui adhère au fan service

img111/3449/bscap0008ku9.jpg



4/ El Cazador de la Bruja : Bee Train nous avait habitué à mieux. Un scénario un peu bancal et de nombreuses longueurs, mais une relation entre les deux heroïnes suffisamment mignonne pour tenir jusqu'au bout.

img138/7277/elcazador02sk4.jpg



5/ Venus versus Virus : Shoujo ai en subtext ( si on veut ...).  Le seul interêt de la série réside dans la belle et charismatique Lucia. Je conseille de se pencher plutôt sur le manga qui est de meilleure qualité.

img253/3893/bscap0001au6.jpg


6/Ice : une série d'OAV ovniesque. Belle tentative d'introduction dans un univers Yuri un peu plus adulte. Malheureusement un peu brouillon. 
img89/8964/bscap0103zc2.jpg



Mention spéciale pour : Claymore, peut être pas tout à fait shoujo ai, mais suffisamment de subtext pour que cela soit noté ici. Excellente série en prime. 

img76/6976/1181224293420qf8.jpg


Seconde mention spéciale pour : Blue Drop. Je ne l'ai pas encore totalement visionnée à l'heure où j'écris ces lignes, d'où sa non présence dans la liste de l'année.
img394/5927/bscap0009sw7.jpg

Les gros flops de l'année 

Touka Gettan : série dérivée de l'univers Yamibou, j'en attendais un peu mieux ... sans grand interêt

Kyoshiro Sora : série dérivée de l'univers de Kannazuki no Miko. Résultat : shoujo ai réduit à peau de chagrin. Une cruchotte encore plus cruchotte que cruchotte et un ennui mortel au visionnage. Pire que sans interêt : à la limite de la torture.

Murder Princess : ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzz ( je crois que c'est suffisamment clair ) 

Parutions shoujo ai en France

Tout cela manque cruellement de licences. 
Deux mangas shoujo ai parus cette année en France : Kashimashi girl meets girl  et Venus versus Virus. A noter que dans un cas comme dans l'autre, le manga est un chouia au dessus du niveau de l'animé. On ne peut pas dire que ces titres soient pour autant d'une qualité exceptionnelle, d'autant que Kashimashi s'adressera à un public plus masculin ( ou plutôt jeune du côté féminin )

En Animé, cela fait deux ans que l'on attend une éventuelle distribution de Kannazuki no Miko, en vain, alors que la série est déjà disponible sur le continent américain. Le shoujo ai ne ferait il pas recette dans notre pays ? Où peut être le choix des titres proposés n'est il pas le bon ? 

N'oublions pas que le marché du DVD souffre également beaucoup du téléchargement, ce qui fait que les éditeurs prennent de moins en moins de risques commerciaux. 

Cela dit, il me semble qu'une série comme Maria Sama Ga Miteru aurait bien de quoi trouver son public ( le manga est édité en Allemagne, pourquoi pas en France ? ) 

Espèrons que 2008 sera plus riches en titres Yuri et Shoujo ai en France...

Repost 0
Published by Minipoussin - dans Articles
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 05:33

One shot - non disponible en France ( Import US ) 
Editions : ALC Publishing
Disponible sur Animamea Shop

img522/2733/worksew8.jpg


Eriko Tadeno propose dans ce recueil 100% Yuri quatre historiettes autour de l'amour lesbien :
 
Emi, qui vit une relation épanouie avec Taka, doit faire face à la pression familiale lors du mariage de sa soeur. Comment peut elle leur expliquer qu'elle ne souhaite pas se marier et partage sa vie avec une femme ? 

Suzu rêve parfois de son adolescence, passée dans un lycée de jeunes filles. Ces rêves la perturbent depuis qu'elle a retrouvé Misato, une fille de son ancien lycée, au sein du club de theâtre de l'université. Pour ne rien faciliter , la pièce de theâtre sur laquelle elles travaillent tourne autour d'une histoire d'amour entre femmes, ce qui rend Suzu très mal à l'aise...

Mizuko est une working girl quadragénaire. Elle rencontre une jeune employée, Yuka, qui se heurte de plein fouet au sexisme de sa hierarchie. Mizuko décide de venir en aide à Yuka, dont le caractère direct lui fait penser à son ex petite amie. Mais bientôt, les rumeurs commencent à fuser dans les couloirs concernant la nature de cette aide...

( La quatrième histoire est en fait la suite de la troisième ) 

Avis sur le recueil

Le recueil tourne autour d'histoires courtes et finalement assez simples présentant des histoires d'amour entre femmes adultes. Le ton reste globalement léger et sans prétention : c'est du Yuri pour les fans de Yuri. 
Ni totalement dans la romance fleur bleue, ni dans le pornographique ( même si l'érotisme est bien présent ici ).

Pour être tout à fait honnête : on sait tres rapidement comment les histoires vont se dérouler, un peu à la manière des romans Harlequins , mais on joue le jeu puisqu'après tout , c'est un peu l'interêt.
Quant au dessin, il est encore un peu malabile, mais n'est pas déplaisant pour autant.
S'il fallait établir une comparaison, Ebine Yamaji est plusieurs crans au dessus en terme de qualité ( que ce soit au niveau de l'histoire, du travail des personnages, du dessin, de la sensibilité de l'oeuvre etc. ), mais c'est comme lorsqu'on va au cinéma, il y a des moments où on a juste envie de voir un film superficiel et léger, sans chercher l'oeuvre du siècle. 

Le but ici : se vider la tête avec un brin de romance , une touche d'érotisme , et des histoires qui finissent bien

Interessant , parce que rare. Des histoires de femmes adultes, avec une sexualité adulte...et surtout, destinées à un public de femmes.

Note globale : 7.5 / 10
Repost 0
Published by Minipoussin - dans Shoujo Ai - Yuri
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 08:02

Et non ! La suite animée des séries "Mai Hime/Otome" ne sera pas Mai Hime Destiny comme nous avions pu le croire, mais "Mai Otome 0

La série prendrait place à l'époque de Rena , soit au moins une quinzaine d'années avant "Mai Otome" 

Pour l'instant , peu d'infos sur cette série mais une preview disponible à la fin de l'OAV 4 de Mai Otome Zwei 

 

Je suis plutôt déçue par cette annonce...sachant qu'il y a peu de chances de croiser nos personnages préférés, à moins que l'évaluation des âges de Natsuki et Shizuru aient été vus à la baisse dans Mai Otome ( je ne sais pas quel âge elles sont censées avoir dans cette série mais je penchais davantage pour le 25/26 que pour le 30+ ) 

Et puis, Mai Otome et Mai Otome Zwei s'étant montrés décevants à mon goût ( je sais que ça n'est pas le cas pour tout le monde mais pour moi Mai Hime reste quand même loin devant pour le moment ) ... je suis devenue méfiante. 

J'ai un peu de mal à comprendre la surexploitation de l'univers "Mai Otome" de la part de Sunrise et la sous exploitation de Shizuru en prime. Qu'ils entretiennent la frustration est une chose, qu'ils zappent le personnage à répetition au risque de lasser les fans en est une autre.

Je suivrais quand même cette série mais s'ils ne nous sortent pas quelques personnages plus convaincants que MOE , je sens que je vais vite m'ennuyer...

Plus d'infos dès que j'en ai... 

_______________________________________________________________________________________

14/12/2007

L'histoire devrait se centrer sur un épisode de la jeunesse de Rena et son amitié avec une autre fille, Sifr, tandis que des secrets bien gardés par Garderobe sur une ancienne guerre seraient amenés à être dévoilés.

La première OAV est programmée pour le 22 février 2008

Repost 0

Articles Récents

Pages

Liens